September 19, 2021

Yandex rachète la participation d’Uber dans Yandex Self-Driving Group, Eats, Lavka and Delivery pour 1 milliard de dollars – TechCrunch

Le géant russe de l’Internet et du VTC Yandex a acquis la participation d’Uber dans son groupe de conduite autonome (SDG), ainsi que la participation indirecte d’Uber dans Yandex.Eats, Yandex.Lavka et Yandex.Delivery. Le coût total de la transaction s’est élevé à 1 milliard de dollars, donnant à la société russe la propriété à 100 % sur les quatre activités.

Yandex SDG est une spin-off technologique autonome de MLU BV, la coentreprise de covoiturage et de livraison de nourriture Yandex formée avec Uber en 2018 en fusionnant Yandex.Taxi et les opérations russes d’Uber. À l’époque, Uber détenait 36,6 % du capital de la nouvelle société. L’année dernière, lorsque SDG a été scindée en une entreprise distincte, Uber s’est retrouvé avec une participation de 18,2% dans la société, qui vient d’être rachetée par Yandex. Yandex a également acheté la participation collective de 33,5 % d’Uber dans le service de livraison de nourriture, le service de logistique du dernier kilomètre et le service de livraison de dépanneur en 15 minutes de Yandex.

En 2019, Yandex et Uber auraient envisagé une introduction en bourse pour leur coentreprise, que Morgan Stanley estimait à environ 7,7 milliards de dollars. Yandex affirme que la technologie de conduite autonome est “très synergique avec l’écosystème Yandex, qui comprend les entreprises de covoiturage, de commerce électronique et de technologie alimentaire”. Il est logique que l’entreprise veuille contrôler toute cette croissance potentielle. Uber, qui a annoncé une perte de 509 millions de dollars au deuxième trimestre avant EBITDA cette année, pourrait chercher à faire une sortie lucrative et à recentrer ses priorités plus près de chez lui.

“Cette acquisition permettra à Yandex d’augmenter encore sa capacité de gestion stratégique et de flexibilité en matière de technologie de conduite autonome”, a déclaré un porte-parole de Yandex à TechCrunch. “Cela débloquera un potentiel de croissance supplémentaire pour Yandex et Yandex SDG, créant de nouvelles sources de valeur pour les actionnaires.”

Les acquisitions font partie d’une restructuration plus large des coentreprises MLU BV et Yandex SDG, selon le dossier d’Uber auprès de la SEC lundi. Ils se dérouleront en deux étapes. L’étape 1, qui devrait se terminer d’ici la fin du troisième trimestre de cette année, donnera à Yandex une participation de 4,5% dans le MLU nouvellement restructuré, qui se concentrera sur les activités de mobilité comme le covoiturage et l’autopartage. Cela donne à Yandex un total de 71% de participation dans la coentreprise, dont 2,8% sont réservés à un programme d’incitation à l’équité des employés. La participation totale de 18,2 % d’Uber dans SDG devrait également être vendue au cours de la première étape.

L’étape 2, qui devrait se terminer d’ici la fin de cette année, comprend la scission de Yandex.Eats, Yandex.Lavka et Yandex.Delivery de MLU et l’acquisition ultérieure de la participation d’Uber dans ces entreprises.

Yandex recevra également une option d’achat américaine de deux ans pour acquérir le reste de la participation d’Uber dans MLU à un prix plus ou moins fixe de 1,8 milliard de dollars, en fonction des augmentations convenues sur la période d’option. Ce nombre passera à 2 milliards de dollars s’il est exercé en 2023. La société russe continuera également à utiliser la marque Uber exclusivement en Russie et dans d’autres pays jusqu’en août 2030.

Yandex obtiendra également une extension de la licence actuelle pour le droit exclusif d’utiliser la marque Uber en Russie et dans certains autres pays jusqu’en août 2030, en supposant l’exercice de l’option. L’action Yandex était en hausse de 5,16% mardi à la clôture du marché.

{

|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|