September 24, 2021

Facebook ajoute quatre nouvelles branches à son réseau de câbles sous-marins 2Africa – TechCrunch

Facebook a annoncé aujourd’hui qu’il étendrait le câble sous-marin “le plus complet” pour desservir le continent africain et la région du Moyen-Orient à quatre branches supplémentaires.

Facebook le fera en collaboration avec le consortium 2Africa qui comprend China Mobile International, MTN GlobalConnect, Orange, STC, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC.

Les nouvelles branches sont les Seychelles, les Comores, l’Angola et la partie sud-est du Nigeria. Ils rejoignent l’extension récemment annoncée aux îles Canaries.

L’année dernière, Facebook a annoncé le projet 2Africa de poser 37 000 km (22 990 miles) de câbles. Ces câbles interconnectent l’Europe, via l’Egypte, et le Moyen-Orient, via l’Arabie Saoudite, et 21 débarquements dans 16 pays africains.

À l’époque, les parties concernées avaient déclaré que le projet 2Africa serait achevé d’ici 2023 ou début 2024. Et une fois en ligne, 2Africa devrait être en mesure de desservir plus que la capacité totale combinée de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique à l’heure actuelle.

2Afrique

Crédits image : 2Afrique

Selon la nouvelle déclaration de la société publiée par le consortium, le plan doit toujours être mis en service à la fin de 2023. Le consortium affirme que 2Africa a fait des progrès alors qu’une grande partie de l’activité d’étude des routes sous-marines est terminée. Les connexions entre l’Égypte et la mer Méditerranée sont également presque terminées, indique le communiqué. De plus, les relevés marins des nouvelles sections devraient être terminés d’ici la fin de l’année.

Le consortium a sélectionné Alcatel Submarine Networks (ASN) de Nokia pour construire les nouvelles succursales, portant le nombre de débarquements de 2Africa à 35 dans 26 pays.

« L’investissement important de Facebook dans 2Africa s’appuie sur plusieurs autres investissements que nous avons réalisés sur le continent, notamment des investissements dans les infrastructures en Afrique du Sud, en Ouganda, au Nigeria et en RDC. La pandémie de COVID-19 a mis en évidence l’importance de la connectivité alors que des milliards de personnes dans le monde dépendent d’Internet pour travailler, aller à l’école et rester en contact avec les personnes qui leur sont chères », a déclaré un porte-parole de Facebook à propos de l’investissement continu de l’entreprise en Afrique. .

« 2Africa sera non seulement un élément important pour faire progresser les infrastructures de connectivité à travers le continent africain, mais ce sera également un investissement majeur qui intervient à un moment critique pour la reprise économique. Avec de plus en plus de personnes qui dépendent d’Internet, les câbles sous-marins sont un ingrédient essentiel pour s’assurer qu’ils sont toujours connectés à ce qui compte. Alors que Facebook investit dans des câbles sous-marins pour offrir de meilleures expériences aux personnes utilisant nos produits, nos investissements conduisent à un Internet plus rentable pour tous. »

{

|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|