September 21, 2021

Tom Hardy veut l’impossible avec Venom 3

La troisième fois sera-t-elle le charme ? Tom Hardy sait exactement à quoi devrait ressembler Venom 3, un film qu’ils veulent faire dans les années à venir.

La saga de Venin a répété la même chose dans ses deux premiers versements. Les deux devaient sortir avec une cote R, c’est-à-dire avec un montage plus adulte et sanglant, mais au final, les 2 ont été abaissés à une cote PG-13, où les enfants peuvent entrer accompagnés. Pour le studio, cela signifie généralement plus d’argent, mais l’équipe créative n’aime généralement pas du tout cela, et même Tom Hardy se sont plaints de cette situation en 2018.

Maintenant qu’ils sont sur le point de sortir Venom : il y aura du carnage et nous verrons Carnage, l’un des méchants les plus sanglants et les plus dangereux de tous Univers Marvel en raison d’un symbiote rejoignant un tueur en série, mais le film a toujours le même âge que Les Vengeurs O Ligue de justice.

Néanmoins, Tom Hardy n’abandonne pas et prétend que Venin 3 Soit la cote R Dead Pool O Joker. Le problème est qu’il semble pratiquement impossible que cela se produise, en plus il y a des négociations entre SONY et Marvel Studios de sorte que le symbiote de Eddie Brock se croiser avec Homme araignée de Tom Holland. Il suffit donc de penser à la tête que feraient les cadres quand quelqu’un leur demanderait que les enfants ne pourront pas entrer dans les films.

La suite aura un ton similaire au premier film.

S’ils ne changent pas la date de sortie, nous pouvons voir Venom : il y aura du carnage le 15 octobre 2021. L’histoire nous montrera comment Eddie Brock (Tom Hardy) il doit s’habituer à avoir une vie normale avec le symbiote en lui. Bien qu’ils fassent tous les deux un excellent travail en tant que protecteurs de San Francisco. Mais le chaos éclatera quand Cletus Kasady (Woody Harrelson) Obtenez votre propre symbiote, car nous pouvons voir Carnage et la confrontation sera épique.

Avez-vous hâte de voir Venom : There Will Be Carnage ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Article : Soure